PATINAGE ARTISTIQUE

Qui encadre ?

  • Sandrine Rochedy
    Sandrine Rochedy

    Entraineuse générale
    Titulaire Licence STAPS et patin d’argent

    Informations Pratiques

    Le Patinage Artistique, kesako ?

    Le patinage artistique est un sport très complet qui améliore les qualités physiques (équilibre, coordination, souplesse et force) et développe la sensibilité artistique (créativité, expression, sens du rythme, interprétation).

    Pour obtenir la meilleure note possible, les champions de patinage doivent en effet concilier difficultés techniques et présentation artistique.

    Lors de chaque programme, les éléments techniques et chorégraphiques, la qualité du patinage, l’originalité et l’aspect artistique sont pris en compte dans la notation.

    Le Patinage Artistique ça vient d’où ?

    Avec la création du patinage artistique, le patinage, qui était à l’origine un simple moyen de se déplacer sur la glace, a été élevé avec au rang de discipline artistique et sportive.

    Les premières bases du patinage dit « artistique » ont été jetées au début du XIXe siècle.
    En 1850, l’américain Edward Bushnell révolutionne le patinage en inventant les patins à lame d’acier. Dans les années 1860, un maître de ballet américain Jackson Haines est le premier à ajouter des éléments de danse classique à cette discipline sportive.

    Le patinage artistique a été le premier sport à être inscrit au programme des Jeux olympiques d’hiver à Chamonix en 1924. Ce sport avait auparavant été intégré aux Jeux d’été de Londres en 1908 et à ceux d’Anvers en 1920.

    Jusqu’en 1972, seules les épreuves hommes, femmes et couple étaient présentes. C’est en 1976 à Innsbruck que l’épreuve de danse sur glace a été ajoutée au programme olympique.

    Les premiers championnats de patinage artistique ont été organisés en Grande-Bretagne le 8 décembre 1879. L’ISU (International Skating Union) qui a fixé les règles de ce sport a été fondée en 1892.

    Quelles sont les différentes épreuves ?

    Les épreuves olympiques sont les suivantes :
    • épreuve individuelle hommes
    • épreuve individuelle femmes
    • épreuve en couple
    • épreuve de danse sur glace

    En compétition de haut niveau, les patineurs réalisent deux programmes devant les juges et les spectateurs :
    • un programme court d’une durée de 2 minutes 50 dans lequel les éléments techniques (combinaisons de sauts, pirouettes) sont imposés
    • un programme libre de 4 minutes pour les femmes et 4 minutes 30 pour les hommes et les couples, dans lequel les éléments techniques sont limités en nombre.
    A noter : en danse sur glace, trois prestations sont notées : la danse imposée, la danse originale et la danse libre.

    Suite au scandale lors des Jeux olympiques de Salt Lake City en 2002, un nouveau système de notation appelé CoP (Code of Points) a été mis en place à partir de 2004 pour toutes les compétitions ISU.

    Le patinage artistique a été le premier sport à être inscrit au programme des Jeux olympiques d’hiver à Chamonix en 1924. Ce sport avait auparavant été intégré aux Jeux d’été de Londres en 1908 et à ceux d’Anvers en 1920.

    Jusqu’en 1972, seules les épreuves hommes, femmes et couple étaient présentes. C’est en 1976 à Innsbruck que l’épreuve de danse sur glace a été ajoutée au programme olympique.

    Les premiers championnats de patinage artistique ont été organisés en Grande-Bretagne le 8 décembre 1879. L’ISU (International Skating Union) qui a fixé les règles de ce sport a été fondée en 1892.

    Et l’équipement dans tout ça ?
    • Les patins de patinage artistique diffèrent des patins de hockey en ayant un arsenal de dents de pointe (parfois appelées griffes) de forme et de dimensions diverses à l’avant de la lame. Les dents sont utilisées principalement pour les sauts et ne devraient pas être utilisées durant les poussées ou les pirouettes. Le design des dents a beaucoup évolué au cours des dernières années et inclut une rangée de dents additionnelles sur chacun des côtés de la lame, appelées K-Pick et inventées par Pieter Kollen.
    • Les bottines de patinage sont fabriquées traditionnellement à la main à partir de plusieurs couches de cuir. Depuis quelques années, les bottines faites à partir de matériaux synthétiques se moulant à la chaleur sont devenues très populaires auprès de plusieurs patineurs. Combinant solidité et légèreté, ces bottes sont plus faciles à « casser ». Les derniers développements en matière de chaussures reposent sur l’utilisation d’une bottine articulée à la cheville, procurant un support latéral tout en permettant plus de flexibilité et d’amplitude de mouvement. Les lames sont montées sur la semelle, fixée sur la plaquette avant et sur la plaquette arrière par des vis.
    • Des protège-lames sont installés sur les lames, quand le patineur doit marcher avec ses patins en dehors de la glace. Les protège-lames protègent contre la poussière et/ou la surface du plancher qui pourrait abîmer l’aiguisage ou faire des encoches.Des protège-lames en linge (parfois appelés pantoufles ou crevettes) sont utilisés après les entraînements pour absorber la condensation et protéger les lames de la rouille.
    • Les coussins fessiers (pads) sont d’autres pièces d’équipement utilisés en patinage. Ces rembourrages sont placées à l’intérieur des collants ou des pantalons afin d’amoindrir l’impact des chutes durant la période d’apprentissage de nouveaux sauts.
    • L’habillement porté lors des pratiques varie de pantalons, jupes, collants, robes, vêtements une-pièce, pirouettes, tous flexibles afin de modeler les lignes du patineur et permettre toute l’amplitude de mouvement. Lors des compétitions, les vêtements doivent être sportifs et de bon goût, les costumes de type théâtral étant proscrits (entraînant une déduction). De nos jours les tenues (bien que de plus en plus originales) n’entraînent plus aucune déduction et les filles peuvent porter des pantalons depuis la saison 2005 – 2006.

    Comment adhérer ?

    N’hésitez pas à nous rejoindre pour un entraînement d’essai en nous contactant au préalable via le formulaire de contact ou notre page Facebook.

    Envie de rejoindre la section Patinage Artistique ?

    Télécharger, remplir et renvoyer le

     


    Formulaire d’adhésion (pdf)

    Pratiquer, ou & quand ?

    Ou ?

    Patinoire :
    1 avenue Georges Dayan – 30900 Nîmes
    Itinéraire

    Quand ?

    Horaires :

    • Mercredi de 11h30 à 12h30 :
      Cours enfants
    • Vendredi de 18h00 à 19h00 :
      Cours adultes
    • Samedi de 11h30 à 12h30 :
      Cours enfants

    Le calendrier

    janvier 2018

    lunmarmerjeuvensamdim
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
    14
    15
    16
    17
    18
    19
    20
    21
    22
    23
    24
    25
    26
    27
    28
    29
    30
    31

    Prochains événements

    Pas d'événement prévu.

    Les résultats

    La section Patinage Artistique est à ce jour une section loisir. Nous espérons pouvoir proposer très prochainement une évolution vers la compétition à tous nos patineurs.

    Actualités

    Médias

    Retrouvez prochainement les médias de la section

    Réseaux sociaux

    Contactez-nous

    Envoyer-nous un email et nous vous répondrons des que possible.